Comment trouver un epaviste gratuit sur la ville de lyon ?

Vous habitez à Lyon et vous avez besoin d’un épaviste pour vous débarrasser de votre voiture qui est en casse ? En cherchant bien, la ville offre de nombreuses possibilités pour que vous ne déboursiez rien pour enlever le véhicule sous certaines conditions.

Voir notre article sur la formation sécurité environnement.

C’est quoi un épaviste ?

Un épaviste est le professionnel qui vous débarrasse de votre automobile hors usage. Il peut assurer son enlèvement jusqu’à son traitement final. En général, vous ne devez pas débourser un centime pour faire enlever votre épave sauf si vous ne respectez pas certaines conditions. Un épaviste s’occupe alors :

  • De l’enlèvement de votre véhicule hors d’usage
  • De son acheminement vers un centre de traitement
  • Du rachat de votre épave
  • Et de toutes les formalités administratives annexées

Quelles sont les conditions pour bénéficier du service d’un épaviste gratuitement à Lyon ?

À Lyon, il est facile de trouver un épaviste qui s’occupera de votre épave si vous respectez les conditions qu’il impose.

  • Vous devez être le propriétaire du véhicule et que votre carte grise soit encore à jour et valide
  • Vous devez également habiter aux alentours de 50 km où se trouve le bureau de l’épaviste
  • Le véhicule doit encore avoir ses 4 roues
  • Et votre voiture ne doit pas avoir subi un incendie.

Si vous respectez ces conditions et que vous leur fournissiez tous les documents nécessaires, votre épave peut disparaître en un délai de 24 heures. Ce qui est très avantageux pour vous, car il libère de la place et ne dénote plus votre paysage. Si votre voiture a subi un incendie ou s’il n’a plus sur 4 roues, le professionnel peut vous demander un forfait de 80 euros pour l’enlèvement. Il vous demandera également un montant de 50 euros si vous vous trouvez au-delà de 120 km.

Quels sont les documents à fournir à un épaviste ?

Pour qu’un épaviste vous débarrasse de votre épave, vous devez lui fournir certains documents en bonne et due forme. C’est une sorte d’assurance pour lui de cette façon, il peut amener à bien son travail.

  • Vous devez lui fournir la carte grise de votre voiture
  • Donner une photocopie de la pièce d’identité du propriétaire
  • Avoir en votre possession un certificat de non-gage

Une fois que vous lui montriez ces 3 justificatifs, il vous délivrera sur place un certificat de cession. C’est un document attestant que votre véhicule est en route pour la destruction. Ce papier vous est utile pour arrêter votre contrat d’assurance en toute légalité et aussi pour se dégager de responsabilité en accord avec cette même voiture.

Que devient votre véhicule ?

Cette question vous trotte dans la tête ? C’est normal, car vous avez quand même dépensé de l’argent et aussi de l’énergie sur ce véhicule. Une fois qu’il est arrivé au centre de traitement, on enlève tous les fluides et produits toxiques qui se trouvent dans votre voiture. C’est une dépollution totale. On enlève également les pièces qui sont encore en bon état pour être vendu en pièce détachée et enfin les éléments inutilisables subissent un recyclage.

Lorsque vous choisissez l’épaviste qui s’occupera de votre automobile, optez pour celui qui a une agrémentation. Il peut assurer un service de qualité. Il est également fiable en matière de l’environnement.

epaviste lyon

Mais comment juger qu’une voiture est une épave ?

Une épave n’est pas tous les véhicules qui ne marchent plus. Pour être bon à la casse, il doit répondre à certains critères.

  • Votre automobile est dite comme une épave lorsqu’elle est économiquement irréparable. C’est-à-dire que le coût de sa réparation est plus élevé par rapport à sa valeur estimée par l’assureur. En revanche, si vous souhaitez le réparer à vos frais, rien ne vous oblige de faire appel à un épaviste.
  • Si votre véhicule est gravement endommagé, on le met dans la catégorie d’une épave. C’est-à-dire que l’administration le retire de la circulation. Il présente un danger pour les passagers et les autres utilisateurs de la route. La détermination de l’ampleur de ce dégât incombe à l’assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *